Contacter Auddice

C’est avec implication que nos équipes vous accompagnent pour mener à bien vos projets.
Découvrez certains d’entre eux réalisés dans votre région.

environnement

environnement

COMMUNAUTE URBAINE DE DUNKERQUE
RENOUVELLEMENT DU LABEL CIT’ERGIE
HAUTS DE FRANCE

Cit’ergie est un label d’excellence européen, porté en France par l’ADEME, qui récompense les collectivités s’engageant dans la transition énergétique.

Territoire littoral, complexe industrialo-portuaire et plate-forme énergétique d’envergure européenne, le territoire de la Communauté Urbaine de Dunkerque dispose de nombreux atouts pour réussir sa transition écologique et énergétique. Ainsi, après l’obtention des labels Cit’ergie en 2011 et Cit’ergie Gold en 2013, la CUD a renouvelé son label GOLD en 2017. Avec ce renouvellement, elle souhaite profiter des apports structurants et de l’efficacité du dispositif et asseoir son exemplarité en matière de politiques énergétiques publiques.

Charlotte CHATTON, conseillère Citergie chez auddicé environnement, accompagne la Communauté Urbaine de Dunkerque en binôme avec Benoit Tilly - Climaxx pour le renouvellement du label qui est remis en jeu tous les 4 ans.

« Nous avons souhaité inscrire la transition énergétique et écologique comme moteur de l’action communautaire. Cit’ergie nous a permis de bâtir une politique énergétique et climatique ambitieuse et d’évaluer nos politiques publiques au regard d’un référentiel commun à toutes les collectivités françaises et européennes. Le renouvellement du label Cit’ergie Gold est une vraie satisfaction qui nous montre objectivement que l’agglomération est en cours de transition. »
Damien CAREME, Vice-Président à la transformation écologique et sociale de l’agglomération, environnement, énergie et transport.

image description
image description
ville

aménagement

ERBM - RENOVATION DE LA CITE BARROIS
ELABORATION DU SCHEMA DIRECTEUR
2018-2019
HAUTS DE FRANCE

D’une superficie de 18,72 ha, la cité Barrois compte 341 logements de typologie variée. Cette cité-jardin, dotée d’une grande diversité architecturale, est inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco. Elle est également identifiée comme un Quartier Prioritaire de la Politique de la Ville (QPV).

La cité Barrois est l’une des 35 cités retenues dans le cadre du programme de l’Engagement pour le Renouveau du Bassin Minier (ERBM) qui a pour enjeu d’engager la métamorphose du bassin minier.

Un travail partenarial a été entrepris autour du programme d’actions défini. Il s’agit ici de porter des objectifs visant la qualité, la performance et l’innovation :

Réhabiliter des logements sobres en ressources naturelles : niveau BBC Effinergie Rénovation, isolation en béton de chanvre, logements modulables, réflexion sur l’approvisionnement en énergies renouvelables de la cité
Rénover les espaces publics : sécurisation des voies et valorisation des modes actifs, réaménagement et requalification des places et placettes (réflexion sur le confort d’usage et les usages potentiels)
Valoriser la trame des jardins : remaniement parcellaire, traitement et harmonisation des limites, végétalisation des espaces publics favorables à la biodiversité locale, gestion différenciée, charte tripartite d’entretien
Impliquer les citoyens  : création de l’association Le Pont (relais avec les habitants), aide au retour à l’emploi, chantiers participatifs, accompagnement aux écogestes (club citoyen pour le suivi des consommations et factures)

« Ces dernières années, la commune de Pecquencourt a engagé un chantier colossal de rénovation de ses cités minières, dans un premier temps avec les cités Nouvelle, des Pâtures, Lemay et Sainte-Marie, puis dernièrement avec la cité Barrois.
auddicé nous a accompagnés dans cette transformation en profondeur du territoire communal. En tant qu’acteur de la transition écologique, énergétique et solidaire, son expertise a permis d’inscrire le projet de rénovation de la Cité Barrois dans la Troisième Révolution Industrielle (Rev3) et de répondre plus globalement aux attentes de l’ERBM. 
Le Schéma directeur défini a contribué à la mise en place d’une démarche de coopération exemplaire entre acteurs et d’une implication forte de la population au projet.
 »

(Témoignage de François BOUDRY, Directeur Général des Services de la commune de Pecquencourt)

image description
image description
image description
urbanisme

URBANISME

PLUi
Communauté de communes du Val de Somme
2016-2020
Hauts-de-France

Le Val de Somme est composé de 33 communes et compte plus de 26 000 habitants.
Situé à une quinzaine de kilomètres à l’Est d’Amiens Métropole, ce territoire dispose d’un atout majeur : la présence de 6 gares / arrêts ferroviaires sur deux lignes TER différentes de l’étoile ferroviaire amiénoise. Cette particularité a amené le territoire à s’inscrire dans la démarche AUOR (Aménagement et Urbanisme Orientés vers le Rail, portée par l’ADEME et la Région Hauts-de-France), qui a guidé l’ensemble des réflexions et des choix durant toute la procédure d’élaboration du PLUi.

Le territoire bénéficie également d’un patrimoine naturel exceptionnel lié à la présence des trois vallées de la Somme, de l’Ancre et de l’Hallue, induisant des enjeux écologiques et hydrauliques importants et la réalisation d’une évaluation environnementale stratégique.

L’élaboration du PLUi a également été l’occasion de réaliser une étude spécifique sur le phénomène de cabanisation qui touche les secteurs de vallées, afin d’évaluer précisément cette problématique et d’explorer les pistes d’actions envisageables.

Après 4 années d’études, plus de 150 réunions et ateliers thématiques, de nombreux avis favorables notamment des services de l’Etat et de la commission d’enquête publique, ce PLUi a été approuvé en Conseil Communautaire le 5 mars 2020.

image description
image description
biodiversité

biodiversité

SUIVI POST IMPLANTATION DE PARC EOLIEN

2018-2020
Val De Loire

L’implantation d’un parc éolien nécessite la réalisation d’études préliminaires sur plus d’un an. Un diagnostic écologique est ainsi mené pour évaluer les fonctionnalités et enjeux écologiques d’un site et les intégrer dès la conception du projet. Il s’agit là de concevoir un projet de moindre impact intégrant la séquence « ERC » (Éviter, Réduire, Compenser). Il s’agit d’éviter en priorité les zones à enjeux écologiques, de réduire les effets (par l’arrêt des machines les nuits où les chauves-souris sont actives…) et, si nécessaire, de compenser les pertes car tout projet se doit d’assurer l’absence de perte nette voir le gain de biodiversité.
La dimension « écologique » fait partie intégrante des composantes d’un projet éolien de sa conception jusqu’à sa fin de vie. Ainsi, une fois le parc éolien sur pied, l’exploitant doit effectuer un suivi écologique de son parc au même titre que le suivi de la production d’énergie, de la sécurité du site…
Depuis presque 3 ans, auddicé accompagne EUROCAPE New Energy France en assurant le suivi post-implantation de 3 parcs (soit un total de 18 machines) dans le département de la Vienne (86).

Parole d’exploitant : Cécile PASQUEREAU, Responsable Exploitation France chez EUROCAPE New Energy France

auddicé : En quoi consiste le suivi post-implantation de vos parcs éoliens ?

Cécile PASQUEREAU : auddicé : Ce suivi consiste à garantir l’effectivité des mesures engagées dans les projets et, le cas échéant, à définir les actions correctrices. Par exemple, dès la phase travaux, nous avons conventionné avec des agriculteurs locaux la plantation de haies ou encore la gestion différenciée de prairies afin créer des conditions favorables au développement de la flore et de la faune. En phase exploitation, nous vérifions donc que les haies et prairies soient fonctionnelles et fréquentées par les espèces visées par les mesures en faisant intervenir des écologues. De même, un suivi de la mortalité au pied des machines est également entrepris (1 à 2 fois par semaine) pour vérifier l’impact sur l’avifaune et chiroptères et corriger le cas échéant les périodes d’arrêt des machines. Et depuis plus d’un an, nous avons même équipé certaines nacelles d’enregistreurs pour suivre en continu l’activité des chauves-souris et ainsi mieux comprendre le comportement de ces espèces.

auddicé : Quels enjeux sont associés au suivi écologique post-implantation des parcs éoliens dont vous assurez l’exploitation ?

Cécile PASQUEREAU : Lorsque vous travaillez dans l’éolien, la dimension environnementale dans son ensemble est très prégnante. Le suivi écologique permet de travailler de manière itérative pour aboutir à une production d’énergie renouvelable, viable et respectant le cadre dans lequel le projet s’insère, tant d’un point de vue écologique que social.

auddicé : Comment qualifieriez-vous l’accompagnement d’auddicé ?

Cécile PASQUEREAU : Nous apprécions particulièrement la disponibilité et le sens de l’écoute des collaborateurs d’auddicé. Nos différentes problématiques sont ainsi intégrées dans les réflexions de mise en place des mesures de protection de l’environnement local et ces dernières sont adaptées spécifiquement à nos projets. auddicé nous apporte leur précieuse expertise (conseils, retours d’expérience…) et la clarté de leurs rapports et explications nous permettent de mieux comprendre les enjeux sur nos sites.

image description
image description